Duathlon de la Chaussaire 2013

Le 28/10/2013 par Loïc Guillois

Hier c'était la dernière course de la saison 2013 : un duathlon 5,6K + 38Km + 2,8Km à La Chaussaire (49).

A l'échauffement, j'ai de de bonnes sensations. Le départ est assez rapide mais je me cale un peu plus vite que l'allure 10Km. Contrairement à la semaine dernière : les jambes ça va mais je suis assez vite essoufflé... il pleut, l'air est vraiment humide et j'ai été asthmatique par le passé... ça m'en refait très rarement mais ça peut arriver. Je lève donc un peu le pied comme de toute façon c'est un duathlon, je voulais évité de me retrouver seul en vélo. Mais il n'y a personne autour de moi donc je continue. je n'aurais pas eu d'asthme finalement, ouf. Le parcours est assez vallonné (circuit de 1,4Km), juste une partie de 200/300m de plat.

Départ

sur le vélo beaucoup de vent et un parcours accidenté. Je fais 5Km tout seul puis un gars de mon club de vélo me rattrape (il y avait énormément de relais en duo), on roulera ensemble pendant quelques kilomètres à environ 36Km/h mais le rythme est trop fort pour moi: j'ai des crampes qui arrivent et je commence à avoir froid. j'essaye de m'alimenter en gel et de boire comme il faut malgré tout, mais c'est difficile. Au bout de 14Km double crampe aux mollets : obligé de poser pied à terre, de m'étirer et de finalement monter la côte à pied... Je repars petit plateau pendant quelques temps puis repasse sur la plaque mais sans pouvoir rouler comme il se doit, la crampe est vraiment pas loin, j'essaye de pédaler en étirant bien mais le mal est fait je pense... j'était à 33Km/h de moyenne à ce moment là mais je finirais en 32 de moyenne.

La transition est vraiment compliquée, j'ai les doigts gelés et les mollets à nouveau bloqués par la crampe. Je mets de longues minutes à changer mes chaussures en me massant les mollets pour faire partir les contractures. Je repars doucement, puis j'accélère progressivement jusqu'à reprendre une allure proche de celle du 10K sur la fin. Le parcours vallonné ne m'aura pas aidé sur ce coup là non plus.

Après quelques tours

J'ai fini en 1h50 avec un vélo en 1h11. Je n'avais pas ma montre donc pas de chrono intermédiaire. Pour l'anecdote classé 9eme sur 14 en solo, le 1er en 1h28. Mais ils ont fait vraiment un gros vélo car ils étaient un groupe de 4/5 avec vélo de CLM et ce sont tous des 1ères catégories FFC (et y avait Sébastien Turgot d'Europcar avec eux). Tout s'est joué sur le vélo aujourd'hui et j'ai été isolé...

Content malgré les crampes, mais c'est pas la première fois que ça m'arrive... à suivre ! Cette année je n'aurais pas été épargné par la météo... ! Content de pas finir la saison sur un abandon.


comments powered by Disqus