Statistiques de la saison 2014

Le 29/12/2014 par Loïc Guillois

Actuellement, je gère mon planning d'entrainement via un fichier Excel, je suis entrain de développer un outil pour que ce soit plus simple et plus rapide à remplir en permettant notamment de récupérer toutes mes activités depuis Strava (durée, distance, heure...). Ce projet s'il vous intéresse, c'est Tabulka.io. A défaut d'avoir suffisament avancé sur le sujet, j'ai fait le tour des possibilités qui s'offraient à moi pour sortir de beaux graphiques. N'hésitez pas à m'indiquer si vous en connaissez d'autres en commentaire !

Entrainement

D'un point de vue macroscopique, je me suis entrainé environ 500h pour plus de 400 séances d'entrainements. Celà représente une moyenne de 9h26 par semaine.

Historique (source : Strava)

Si l'on regarde dans le détail :

  • Vélo : 7077Km / 258 heures
  • Course à pied : 1369Km / 114 heures
  • Natation : 260Km / 128 heures

Et je m'entraine quand ? Je suis sûr que cette question vous ai venu à l'esprit. Grâce à Runkeeper, j'y vois plus clair aussi :

Course à pied

Historique

Vélo

Historique

Pour la natation, peu d'intérêt car caler sur les ouvertures des piscines dans un premier temps mais depuis septembre, je ne nage plus que le midi sur le créneaux du club.

Compétitions

Cette année, j'ai mis 21 dossards :

  • Course à pied : 4x 10Km, 1x semi-marathon
  • Vélo de route : 7 courses, 1 cyclosportive
  • Triathlon : 1x distance XS, 4x distance M, 2x distance half ironman
  • Duathlon : 1x duathlon vert, 1x duathlon relais (càp), 1x duathlon route

Au niveau des performances :

  • 1h30 sur le semi marathon d'Orvault en février
  • 2h29 sur le triathlon M de Larmor Plage en aout (1,5Km/40Km/10Km)
  • 4h57 sur le half ironman de Saint Jean de Luz en septembre (1,9Km/90Km/21Km)
  • 38min10 sur le 10Km de Questembert en décembre

Pas de blessure ni de chute cette année. Le seul coup de frein aura été la baisse de morale en juin.

Historique

Comment je m'entrainais les autres années ? Difficile d'obtenir un indicateur de comparaison fiable. J'ai pris le temps d'entrainement grâce à VeloViewer. On remarque que 2013 a été un grand changement, en effet c'est le début de mes compétitions en triathlon et sur le vélo. En 2014, le volume déjà important a continué de progresser. On remarque la baisse de régime en juin-juillet et une coupure hivernale assez peu marqué (au moins du coté du volume horaire).

Historique

On peut également s'attarder sur le dénivelé positif. L'année prochaine je vais faire le triathlon de l'Alpe d'Huez, dans l'idéal il faudra quand même en faire plus que cette année qui est une année blanche en terme de col. En 2012 j'avais participé à l'étape du Tour et en 2013 j'avais monté le col de l'Ecre (parcours ironman de Nice). J'ai plus que jamais Embrunman en ligne de mire pour 2016.

Historique

Cartographie : une vue d'ensemble

J'utilise très régulièrement mon téléphone pour enregistrer mes activités sur Strava. Celà me permet notamment de récupérer toutes les traces GPS de mes activités. En jouant un peu avec l'outil de cartographie TillMill et Mapbox, je vous propose cette carte interactive de mes activités 2014 :

Social aussi... !

Avant de pratiquer le sport, j'avais peu d'amis sportifs. Depuis, j'ai découvert que certains pratiquaient du sport et d'autres se sont lancés eux aussi. Grâce à Facebook et aux forums, j'ai également fait des rencontres ! Sur Strava, les "j'aime" se transforment en "félicitations". Voici le topo actuel :

Historique

Sur le forum Triathlete Attitude sur lequel je suis actif, j'ai publié 1770 messages !

Et mon coach ? Et oui, en 2014 nous avons échangés 836 emails. Preuve en est que le suivi est important dans la relation coach-entrainé. Un soutien parfois nécessaire ou une claque pour mieux repartir.

Conclusion

Non, je n'ai pas de statistiques sur mon sommeil et je ne me suis pas peser suffisament régulièrement pour vous présenter ma courbe de poids (qui est plutôt stable autours de 64,5Kg). Je n'ai pas de capteur de fréquence cardiaque non plus ni de capteur de puissance. En fait, je m'entraine beaucoup aux sensations et je dois dire que ça marche plutôt pas mal. Si j'investi dans un cardio, je pense que ce sera surtout pour sortir des jolies graphiques mais pas forcément un plus pour ma préparation.

Ces statistiques ne montrent pas la pénibilité et le travail qualitatif qui peut être réalisé. Je trouve que c'est un problème. Dans Tabulka.io, je vais réfléchir à un moyen d'intégrer ces données pour en faire un outil pratique pour l'analyse de ses entrainements.


comments powered by Disqus